Snudi Force Ouvrière Somme

20 postes pour l’académie à la rentrée scolaire 2014-2015

samedi 21 décembre 2013 par le Snudi Fo 80

Le ministre Peilllon a décidé de l’implantation de 2415 postes supplémentaires dans le premier degré pour la prochaine rentrée scolaire alors plus que 30 000 élèves supplémentaires sont attendus ...

Le ministre Peilllon a décidé de l’implantation de 2415 postes supplémentaires dans le premier degré pour la prochaine rentrée scolaire alors plus que 30 000 élèves supplémentaires sont attendus. La moitié de ces postes ne servira donc qu’à combler l’accueil supplémentaire d’élèves.

Pour l’Académie, ce sont 20 postes qui sont attribués. 5 ou 6 postes au maximum seront donnés au département de la Somme. La répartition exacte entre les trois départements de l’Académie sera connue lors du CTA du mois de janvier.

Rappelons quelques éléments de la situation actuelle :
- 102 écoles du département, (1 sur 4 environ) ont une moyenne d’élèves par classe supérieure à 25.
- La moyenne est supérieure à 26 élèves dans 75 écoles et à 27 dans 32 d’entre elles.
- 11 écoles sont à plus de 28 élèves de moyenne, dont 8 écoles maternelles.
- L’an dernier, alors que la dotation pour le département de la Somme était de 15 postes, dans les huit écoles où une ouverture de classe avait été réalisée, les enseignants ont dû accueillir des enfants de moins de trois ans, et la situation ne s’est en général guère améliorée. (5 de ces 8 écoles ont encore des moyennes supérieures à 25).

Force Ouvrière invite les enseignants dans les écoles à définir leurs besoins en termes d’ouvertures de classe, à envoyer au syndicat leurs prévisions d’effectifs pour la prochaine rentrée. Elle défendra chacune des demandes dans les instances qui se réuniront en janvier et février.

Le ministre a également décidé que les mesures de carte scolaire ne seront connues qu’après les élections municipales, ce qui aura de fâcheuses conséquences pour le mouvement.

Après les journées de grève des 14 novembre et du 5 décembre massivement suivies par les enseignants qui ont montré leur refus de la réforme Peillon des nouveaux rythmes scolaires et de la territorialisation de l’école, cette ridicule dotation n’est pas de nature à calmer le mécontentement des personnels au moment où, à partir de janvier, la TVA va augmenter ainsi que la contribution retraite des fonctionnaires.

Force Ouvrière sera aux côtés des personnels pour défendre leurs revendications :

- Abrogation du décret 24 janvier sur les rythmes scolaires ! Respect des statuts !
- Ouverture de toutes les classes nécessaires, de tous les postes spécialisés et de remplacement !
- Augmentation des traitements par l’augmentation significative du point d’indice de la fonction publique !

Amiens, le 19 décembre 2013


Documents joints

21 décembre 2013
Document : PDF
122.5 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.0.25 + AHUNTSIC