Snudi Force Ouvrière Somme

Rythmes scolaires à Amiens

jeudi 15 mai 2014 par le Snudi Fo 80

Le dossier des rythmes scolaires est loin d’être clos dans la principale ville du département. Invitée de France Bleu Picardie Matin, le 12 mai, le nouveau maire d’Amiens se pose de nombreuses questions sur la mise en place des décrets Peillon/Hamon à la prochaine rentrée scolaire.

Voici quelques extraits de ses propos :

« C’est sûrement pas une bonne réforme… On va peut-être être obligé de l’appliquer, peut-être, parce que la loi c’est la loi. Je vous l’avoue franchement que je suis encore à me demander s’il faut vraiment l’appliquer dès cette rentrée… La décision n’est pas définitivement prise. On va la prendre définitivement rapidement pour que les parents et les instituteurs le sachent… On nous annonce des adaptations possibles et par exemple, on nous dit qu’on pourrait imaginer d’avoir une après midi consacrée aux activités péri-éducatives par semaine. Pour faire ça, il faut évidemment consulter les parents, les enseignants, on n’a plus le temps de le faire pour cette rentrée. Est-ce que c’est bien raisonnable de dire : on est prêt à des aménagements alors que vraiment, techniquement, c’est absolument discutable. »

Comme dans de nombreuses villes, le maire de la capitale picarde émet de sérieuses réserves sur ce décret que Force Ouvrière combat depuis près de deux ans. L’association des maires de France (AMF), dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de son comité directeur du 9 mai indique :

« L’AMF demande des précisions sur les modalités de mise en œuvre des nouveaux assouplissements… Les inquiétudes pesant sur cette annonce contribuent à l’inquiétude des maires, il est donc important que le gouvernement apporte en urgence des réponses positives et précises aux préoccupations des maires, faute de quoi de nombreuses communes se trouveront en forte difficulté pour mettre en place les activités périscolaires induites par la réforme. »

800 signatures ont déjà été récoltées dans le département sur la pétition nationale lancée juste avant les vacances d’avril par le SNUDI-FO pour dire au ministre : «  le seul assouplissement possible de la réforme des rythmes scolaires, c’est l’abrogation. »

Une copie de ces 800 signatures sera remise au directeur du Cabinet du Préfet ce 15 mai lors de l’entrevue demandée par les représentants FO de la Fonction Publique à l’occasion de la grève.

Une réunion d’information syndicale

est organisée par le syndicat

le mercredi 21 mai

de 9 h 00 à 12 h 00

àla Bourse du Travail d’Amiens

(26, rue Frédéric Petit, près du Coliséum)

Le dossier des rythmes scolaires sera au cœur des discussions de cette réunion ouverte à tous les enseignants.

Accédez ici à l’émission de France Bleu Picardie du 12.05.14


Documents joints

15 mai 2014
Document : PDF
138.3 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.0.25 + AHUNTSIC