Snudi Force Ouvrière Somme
Elections professionnelles :

à tous les niveaux, une nette progression de Force ouvrière

dimanche 7 décembre 2014 par le Snudi Fo 80

Dans le département, pour la CAPD, la liste du SNUDI-Force Ouvrière a recueilli 386 voix, avec 60 voix supplémentaires par rapport à 2011, soit une progression de 18,4 %. Le SNUDI-FO confirme ainsi son deuxième siège à la CAPD avec 22,44 % des suffrages exprimés.

Avec ce vote, les enseignants du 1er degré ont exprimé leur refus :
-  de l’austérité et du pacte de responsabilité,
-  de la dégradation de leurs conditions de travail,
-  de la territorialisation de l’école avec les décrets Peillon/Hamon sur les rythmes scolaires,
-  des classes aux effectifs insupportables,
-  de la remise en cause de leur statut avec le décret Hamon d’allongement hebdomadaire du temps de service des enseignants remplaçants et en poste fractionné, avec l’école du socle.

La progression des listes Force Ouvrière est générale à tous les niveaux.

Chez les directeurs adjoints de SEGPA, où Force Ouvrière présentait une liste pour la première fois dans l’académie, notre organisation syndicale est celle qui recueille le plus de voix (13), devant le SNUipp-FSU (11 voix) et le SE-UNSA (10 voix) qui perd son siège.

Chez les professeurs certifiés et agrégés, les listes du SNFOLC à la CAPA de l’Académie d’Amiens gagnent chacune un élu supplémentaire. Le SNETAA-FO confirme sa première place dans la CAPA des professeurs des lycées professionnels. La liste ID-FO des chefs d’établissements conserve son siège sans difficulté.

Au CTA de l’Académie d’Amiens, scrutin qui regroupe tous les électeurs de toutes les catégories de personnels, Force Ouvrière devient la 2ème organisation syndicale grâce aux 504 voix supplémentaires recueillies (+ 2,54 %) devant l’UNSA (+ 0,41%). Les autres organisations perdent en voix et en pourcentage. CFDT : -1,14 % ; SUD Education : -0,89 % ; CGT : -0,84 %. Mais la palme de la régression revient à la FSU : - 4,35 %.

On retrouve le même schéma au niveau national où Force Ouvrière progresse au CTM (Comité Technique Ministériel) de 3,5 % et gagne un 2ème siège alors que la FSU chute de 5,5 % et perd un siège.

A noter enfin qu’au CT de l’Université Picardie Jules Verne, FO, qui s’y présentait également pour la première fois, obtient un siège avec 12,18 % des suffrages exprimés.

Ces résultats sont un encouragement à continuer à développer les syndicats FORCE OUVRIERE pour gagner sur les revendications.
-  Non à la territorialisation de l’Ecole ;
-  Abrogation des décrets Peillon/Hamon des rythmes scolaires ;
-  Ouvertures des classes nécessaires, assez des effectifs insupportables ;
-  Respect de toutes nos garanties statutaires d’enseignant fonctionnaire d’Etat ;
-  Non au blocage des traitements : + 8 % du point d’indice et 50 points pour tous ;
-  Non à l’austérité, retrait du pacte de responsabilité !

Le secrétariat du SNUDI-FO Somme remercie tous les électeurs qui ont porté leur voix sur la liste du SNUDI-FO et tous ceux qui ont œuvré sans ménager leur temps et leur énergie pour obtenir ces résultats jamais égalés dans le département.

Le rassemblement national du 16 décembre, à l’initiative de Force Ouvrière, contre la politique d’austérité et l’abandon du pacte de responsabilité, constitue la prochaine étape du combat syndical pour la défense de nos droits.

La campagne de syndicalisation de 2015 est maintenant lancée. Adhérez ou ré-adhérez dès maintenant au SNUDI-FORCE OUVRIERE !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.0.25 + AHUNTSIC